Avez-vous besoin d’un avocat fiscaliste ?

Avez-vous besoin d’un avocat fiscaliste ?

Vous êtes un entrepreneur, si tu es dans la région parisienne et vous souhaitez lancer votre entreprise, sachez qu’un avocat fiscaliste peut vous aider à bien lancer votre entreprise et à éviter tous les litiges possibles et existants, au cours de cet article nous allons vous parler du métier d’avocat fiscaliste ainsi que de ses responsabilités et de ce qu’il peut apporter à votre entreprise.

Qu’est-ce qu’un avocat fiscaliste

Par définition, un avocat fiscaliste et un professionnel du droit, l’avocat fiscaliste et un membre d’une profession réglementée par l’État, le rôle de ce dernier et d’accompagner les particuliers et les entreprises en matière de fiscalité.

L’avocat fiscaliste à une responsabilité de conseiller, en effet ce dernier conseil les grandes entreprises comme les PME au travers de toutes les périodes de l’existence de l’entreprise, depuis la constitution de la société, en passant par la croissance, jusqu’à la session d’activité.

L’avocat fiscaliste peut être désigné sous plusieurs appellations, nous pourrons alors l’appeler fiscaliste, conseiller fiscal ou encore conseiller en gestion de patrimoine.

Généralement les avocats fiscalistes les plus renommés sont d’anciens inspecteurs des impôts, grâce à leur maîtrise des impôts directs et indirects, mais aussi pour leur connaissance de la comptabilité et du droit des sociétés et du droit civil, mais aussi au droit international, en effet, l’avocat fiscal est amené à collaborer avec des entreprises ayant des actionnaires à l’étranger.

Les avocats fiscalistes contemporains disposent aussi de notion de droit international et maîtrise aussi des outils modernes de communication et d’assistance de déclaration fiscale.

Quel est le rôle d’un avocat fiscaliste auprès d’une entreprise ?

L’avocat fiscaliste représente un conseil stratégique pour le chef d’entreprise, l’avocat intervient à tous les moments qui sont véritablement importants pour l’entreprise pour assurer son développement et sa continuité, c’est-à-dire que l’avocat fiscaliste intervient à la fois au départ de l’entreprise pour permettre à cette dernière de prendre les meilleurs choix en matière de fiscalité, mais également sur les opérations d’augmentation de capital et les opérations de croissance externe, l’avocat fiscaliste établi aussi des stratégies sur le long terme grâce à la maîtrise de l’avocat de plusieurs matières de droit aussi bien droit des sociétés commerciales que droit international ou encore l’endroit des régimes matrimoniaux et des successions nationales, nous pourrons alors dire que l’avocat fiscaliste ne se limite pas uniquement à sa matière, mais il maîtrise aussi d’autres matières qui sont essentielles pour faire de la bonne fiscalité.


L’avocat fiscaliste intervient aussi auprès des particuliers, en effet ce dernier agira en tant que conseiller à la fois juridique et fiscal de différents particuliers, ce dernier interviendra surtout en matière de sécurisation et de protection des intérêts fiscaux de son client particulier, l’avocat pourra aussi accompagner les clients qu’il défend pour remplir toutes sortes de déclaration d’impôts et procédera au calcul des droits de donation en cas de transmission de biens fiscaux.

Le métier d’avocat fiscaliste couvre essentiellement tous les domaines du droit des affaires et du droit fiscal en matière de conseils comme de contentieux, l’avocat fiscaliste sera alors votre partenaire idéal pour votre start-up et votre entreprise.

L’avocat aide aussi son client à appréhender les opérations de l’entreprise dans les meilleures conditions fiscales, c’est-à-dire limiter les charges fiscales ainsi qu’optimiser les impôts à payer.

Les rapports de l’avocat fiscaliste avec l’administration fiscale

L’avocat fiscaliste est amené à avoir de très nombreuses relations avec l’administration fiscale que ce soit lors de contrôles fiscaux ou encore lors de commissions, contrairement aux autres avocats, l’avocat fiscaliste ne passe pas trop de temps dans les tribunaux, l’avocat fiscaliste sera plus présent dans les bureaux de l’administration fiscale.

Le contentieux représente une dimension à part entière du métier d’avocat fiscaliste, l’avocat accompagnent ses clients durant tout son contrôle fiscal, depuis les premiers rendez-vous avec l’administration fiscale jusqu’aux tribunaux et au conseil d’État.

Dans quelle mesure faut-il faire appel à un avocat fiscaliste

L’avocat fiscaliste représentera un intermédiaire technique avec l’administration fiscale, les compétences de ce dernier lui offrirons le jargon technique est le langage fiscal pour défendre son client, pour faire comprendre à son client les questions qui lui sont posées et les demandes qui lui sont adressées, l’avocat procédera alors à la traduction de la question et la construction de la réponse avec le client qu’il défend, pour le chef d’entreprise l’avocat fiscaliste représente aussi un barrage non négligeable vis-à-vis de l’administration fiscal public, l’avocat fiscaliste assistera aussi l’entreprise durant son départ pour éviter tout contentieux et tout litige par rapport à l’administration fiscale public.

La relation de l’avocat fiscaliste avec son client

La relation entre un avocat fiscaliste et son client est une relation de partenariat, l’avocat fiscaliste sera à la disposition de son client à tout moment, avocat fiscaliste saura faire preuve de conseil et d’écoute avec son client et de la réactivité avec l’entreprise qu’il accompagne.

Elias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x